La Reine Elisabeth de violon

FONTE ZOOM:
Le mois de mai est le pic de la musique classique belge. Than est traditionnellement le Concours Reine Elisabeth a organisé un concours à travers le monde connu et très acclamé musique. En 2009, le concours a été consacrée au violon.

Histoire

En 1937, un concours international de musique organisé en Belgique, qui a été nommé d'après le virtuose du violon populaire Eugène Isaye qui était décédé en 1931. La première édition a été consacrée au violon, la seconde un an plus tard au piano et la troisième en 1939 à des conducteurs, mais cela ne pouvait pas continuer en raison de l'éclatement de la Seconde Guerre mondiale.

En 1951, la course a été nommé d'après la reine Elizabeth, la patronne des arts. Successivement, une session a été consacrée au violon, piano et la composition, après quoi il a été une année entre la gauche. Parce que le concours de composition était sans grand succès, elle était en 1988, tirée par Gerard Mortier remplacer chant.

D'où vient le nom?

Reine Elizabeth est née en Bavière et la duchesse mariée Albert Ier en 1900. Neuf ans plus tard, elle est devenue reine de Belgique. Elle sculpté, peint et jouait du violon et se est entouré d'artistes, écrivains et scientifiques, mais aussi par des politiciens qui reflètent leurs préférences politiques. En raison de son intérêt pour les arts et son amour pour le violon en particulier, il était logique que cette compétition a été nommé d'après elle. Elle a continué le match de sa présence réjouir jusqu'à sa mort.

Ce qui est attendu des candidats?

Les candidats sont d'abord examinées par un jury. Il détermine qui est au match réel peut participer. Dans le premier tour, qui est accessible au public, les candidats donnent un récital de vingt minutes avec accompagnement de piano. Être fondé sur le rendement de 24 violonistes admis aux demi-finales. Maintenant, ils doivent apporter un concert de 40 minutes dans lequel ils ont à choisir entre un certain nombre de pièces sélectionnées par le jury.
Les douze candidats qui jouent la finale servent une pièce remaniée, qui provient d'une composition de l'année précédente, à jouer une sonate pour violon et piano concerto et un choix.

Quels sont les avantages?

Qu'il ya aussi de grandes étiquettes de prix suspendue de la meilleure performance est évident. Les six premiers de la dernière session, par exemple les frais de compétents suivants:

  • 1er prix: 20 000 ??
  • 2e prix: 17 500 ??
  • 3e prix: 15 000 ??
  • 4e prix: 10 000 ??
  • 5e prix: 8000 ??
  • 6e prix: 7000 ??

Les six autres finalistes, qui a récemment tous comme lauréat ?? ?? appeler obtenu 4000 ??.

En plus des prix en argent, les gagnants peuvent encore se attendre à de nombreuses offres pour des concerts et des enregistrements de CD. Le grand gagnant obtient quatre années à disposition un violon Stradivarius originale du 18ème siècle.

Participants belges

Participants belges qui ne ont pas souvent la finale est compréhensible si l'on considère la forte concurrence de l'ancien bloc de l'Est et en Asie. Même si en 2005, alors 18 ans Yossif réelle Anvers avec des racines bulgares, a réussi à atteindre la deuxième place, la meilleure performance jamais réalisée par un Belge.

En 2009, deux Belges: les Flamands Jolente Mayer et de Bruxelles Lorenzo Gatto. Ils ont mis dans une bonne performance dans le premier tour et faisaient partie des 24 demi-finalistes. Mayer a été éliminé en demi-finale, mais Gatto réussi à pénétrer à la finale, un spectacle merveilleux!

Participants néerlandais ont pas été sélectionnés.

Le jury

Dirigée par Arie Van Lysebeth le jury était composé de l'inter-national des musiciens de renom. Les noms en bref: Martin Beaver, Augustin Dumay, Daniel Hope Yuzuko Horigome Lewis Kaplan, Kim Min, Philippe Koch, Boris Kuschnir Jaime Laredo, Mihaela Martin, Igor Oistrakh, Gérard Poulet, Vadim Repin, Vera TSU.

Notable a été la présence de l'ancien vainqueur Vadim Repin et Igor Oistrakh salué internationalement, fils du légendaire David Oistrakh. Par Philippe Koch après qu'ils faisaient tous partie du jury le dernier soir.

2009

En 2009, la présélection à la semaine du 4 mai, les demi-finales suivi la semaine du 11 mai, a mené deux rondes au Conservatoire Royal de Bruxelles. Dans la semaine du 18 mai a attiré la dernière douze retour dans la Chapelle Musicale Reine Elisabeth à Argenteuil, près de Waterloo, pour étudier le travail obligatoire. Deux finalistes par nuit finalement venus passer du 25 mai, y compris notre compatriote Gatto. Ces concerts ont continué dans le centre Bozar des Beaux-Arts à Bruxelles. L'Orchestre National de Belgique, dirigé par Gilbert Varga.

Fidèle à la tradition, à la fois le concours de la radio et de la télévision ont été diffusées en direct. La télévision et la radio wallonne fournissent des transmissions en direct.

Finalement, notre compatriote a réalisé un brillante deuxième place avec laquelle il a égalé le résultat d'Ivanov.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité