Les crises financières - variantes et théories possibles

FONTE ZOOM:

La crise financière, la situation est généralement appelé dans le système financier hors de l'équilibre. Dans de nombreux cas, cela se traduit par une crise économique, qui a un effet négatif sur l'économie dans son ensemble.

Les crises financières

À l'heure actuelle, on parle beaucoup d'une crise financière. Dans le même temps, le gouvernement fédéral a souligné à plusieurs reprises comment il "nous, les Allemands" va.

Pour les citoyens ne correspondent pas à ce que l'autre. Le pouvoir d'achat de la monnaie euro est continuellement réduite en proportion du revenu réel. Les profits font les sociétés dans le, le marché mondial global.

Dans une crise financière de la circulation monétaire est fortement perturbé. Cela a des implications pour les banques. Valeur de marché dont diminue à son insolvabilité.

Crise économique

Parce que les banques sont tout comme l'implication du public dans le système de paiement et de crédit internationale avec les gouvernements fédéral, État et les communautés, ils doivent, comme on l'appelle, seront sauvegardés.

Il suit facilement une crise économique.

Le fabricant, par exemple dans l'industrie automobile, ont des problèmes de vente. Ils produisent, mais de trouver un acheteur. Les ventes et les profits réduits et mettre des emplois en péril.

Crise de l'euro

La crise de l'euro peut être décrite comme un mélange des deux. Elle est limitée à la zone euro - qui est, pour les États membres de l'UE dans lequel l'euro est la monnaie officielle.

l'insolvabilité des consommateurs / faillite personnelle

Peu importe où et à qui une crise financière - en effet, une tendance négative est associée avec elle. Rejeter salariés de la Société qui relèvent de l'insolvabilité ou amicale ou hostile accepté.

Le salarié licencié soit incapable de trouver un emploi adéquat. Votre revenu gagné tombe, persistent les dépenses et charges.

Cette différence ne est pas équilibrer de façon permanente - un résultat est souvent une faillite des consommateurs, la faillite dite personnelle.

Crise du logement

La situation actuelle est préoccupante qu'il peut y avoir deux types de crises financières différentes dans les prochaines années. On se réfère à la propriété allemande, l'autre sur la consommation privée dans la vie quotidienne, qui est si étrange financés par des prêts.

Le droit de propriété à titre d'intérêt sur la construction de prêts sont actuellement très faible. Cela encourage l'hypothèque pour la maison ou l'achat d'un condo.

Faibles taux d'intérêt équivalent à un remboursement de prêt inférieur. L'accord de prêt aura une durée de plusieurs décennies, la période de lock-in, mais seulement pour les huit à dix prochaines années.

Si donc, ce est pour la deuxième durée du prêt hypothécaire, les taux hypothécaires ne sont pas aussi faible, alors le client obtient un problème de financement.

Les banques veulent terminer à l'heure actuelle que de nombreuses hypothèques, parce qu'ils le méritent. Le plus, le mieux. Le revenu du client et sa charge mensuelle sur les prêts au logement sont directement liés.

Le moins est remboursé mensuelle, plus peut-être le prêt à domicile. Devant cette situation, les banques auraient à avertir et protéger ce qu'ils ne font pas habituellement.

La faible dite historique d'intérêt pendant la construction ne est pas, il ne peut pas durer. Les banques et les institutions financières en créant son courant de prêt de base à une future crise de l'immobilier.

Une crise immobilière comparable dans la dernière décennie aux États-Unis à de nombreuses saisies et faillites personnelles.

Une situation similaire obligeant les banques à l'émission de prêts à la consommation, ou par l'émission de cartes de crédit avec le crédit. Il ne est pas clair en contrôlant l'effet qu'à la fin de la vie professionnelle totalité de la dette des consommateurs doit être remboursé.

Le revenu de retraite est beaucoup plus faible que le revenu du travail courant. Le crédit à la consommation remboursables problème est pour les retraités à un problème insoluble. De cette situation, toutes les personnes touchées était il ya des années, qui ont perdu leur emploi ou ont dû changer.

Ce changement de profession sont connus pour être associés à la perte de revenu. Les banques gagnent sur les prêts - les taux de prêt sont une de leurs principales sources de revenus.

Les banques et les institutions financières voient leurs gains aujourd'hui est beaucoup plus ciblé que le risque de demain. Ce est le cas d'insolvabilité des consommateurs. Qui est négative pour les deux parties.

Le prêteur doit écrire leurs dettes. Ils les soutiennent, ce qui signifie pour les emprunteurs dans de nombreux cas, une faillite personnelle, mais au moins la déclaration solennelle, la déclaration de faillite.

Ici, comme il est aujourd'hui prêt une perte littérale de l'entreprise. Ne serait pas terminée, les banques sont devenues moins de profits à long terme, mais aussi moins de risques. L'emprunteur pourrait consommer moins, mais serait libre de toute dette.

Les citoyens doivent être de la dette à la fin de sa vie. Soit il réussit par un comportement de dépense tempérée, ou de la dette est imposée par des mesures coercitives. Actuellement, il ya beaucoup de preuves que les banques et les institutions financières sont dirigés sur une crise financière à moyen terme tangible dans le domaine de la consommation et de prêts à la consommation.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité