Marcher sur le Glandasse

FONTE ZOOM:
En regardant la carte, je ne vois pas seulement les routes, les chemins et les villages, mais aussi ses propres notes. Un jour, en Juillet 1973, je ai lu, laissé dans Archiane pour monter au haut plateaux du Vercors, puis descendre revenir à notre ancienne résidence Abbaye du Valcroissant. Que la distance pour rattraper un jour et je ai aussi remporté certains amateurs d'épices inexpérimentés derrière moi. Mais nous l'avons fait. Le Archiane mini-village entouré par droites falaises de calcaire blanc de la partie sud du Vercors, le Glandasse. Nous marchons le long de la première Combe d'Aubaise accompagné d'une usine de aimant la chaleur, de la lavande, le thym sauvage, parfumée au thym en pierre de montagne. Plus haut nous entrons dans les rocheuses abruptes pentes du Glandasse. Nous pouvons heureusement que dans un tunnel sous les rochers en surplomb jusqu'à ce que nous un carrefour des chemins d'aubaise arriver à 1400 mètres. Une croix est un grand mot pour ces quelques pistes, mais vous pouvez certainement droite, à gauche ou rechtsop. Nous tournons à gauche, maintenant monter de façon rigide dans le soleil se reflétant sur le plateau à 1650 mètres. Ici, dans la plaine, il est chaud et sec, ne cultiver que des plantes de rocailles et buissons bas, qui serpente tentent de survivre. Soudain, dans le lointain se profile le granit sur le Mont Aiguille. Que cette montagne maigrichon, une fois déclenché la plate-forme de la mère, a toujours stimulé l'imagination des gens, ce est de comprendre de ce puits. Une apparence inaccessible, dans sa forme carrée sur l'augmentation nulle part dans le paysage, Mighty Fine.

Main battus Dieu, nous regarder fixement dans l'admiration pour nous. Mais nous devons continuer à rentrer à la maison ce soir, le Mont Aiguille y reste encore stoïquement debout siècles.

Marcher sur le Glandasse

Nous marchons, juste pour être de retour en prose poétique, appelé ici le GR 93 sur la carte, ce petit quartier Pleine du roi, mais ne attendent pas de grandes plaques. A un carrefour, nous devons brusquement vers la gauche et toujours selon la carte que nous arrivons maintenant à la GR 91. Nous poignarder en fait, sur le plateau étroit du Glandasse, montant progressivement jusqu'à 1900 pieds et se retrouver sur le bord droit du plateau de . Au loin, dans les profondeurs se trouve la ville de Die et quelque part un peu plus au sud doit être notre résidence. Mais d'abord nous devons avancer vers le sud, même bas pour trouver le passage dans lequel calcaire droite. De 1900 nous avons à descendre abruptement vers Valcroissant 690 mètres. Donc, en 1200 altimètres.

Pendant ce temps, nous jouissons encore la nature sauvage. Soudain que la rugosité est renforcée par les nuages ​​d'orage menaçants. Belle mais aussi impitoyable. Heureusement, les nuages ​​un peu pitié de nous et la tempête souffle sur.

Descente vers Valcroissant

Une dent verte dans la roche droite marque la descente vers Valcroissant. Donc, quand nous marchons droit droite nous sortir à Chatillon en Diois. Qu'est-ce ne est pas mal, mais loin de la maison. Donc, 1200 mètres plus bas, parfois de façon spectaculaire dans les bonnes roches, empreinte étonnante sans être dangereux. Parfois, en particulier vallées inférieures et nous promener dans les forêts de pente mystérieux sous l'ancienne et sinueuses Buis arbres. Ces palmiers, quelle différence avec les buis civilisés boules à la villas chics flamands. Est-ce que ce que la nature humaine exige que qui se comporte décemment? Cadre empreint de dignité pour le divertissement civilisé. Pendant ce temps, nous nous serrons la fureur bas de la pente, la testostérone sueur des aisselles, genoux tremblants et muscles fatigués de nous faire sentir que nous sommes vivants physiquement. Avec votre corps dans le paysage!

L'ancienne abbaye Valcroissant est en vue, mais nous n'y sommes pas encore. Nous croise guère d'abord une extraction visible, où jamais les pères minés leurs blocs de construction pour l'abbaye. Presque à l'abbaye, est le chemin qui a couru autrefois à travers les prés, détourné le long du ruisseau de montagne, la dernière place ombragée de fée avant d'arriver au chalet de l'abbaye.

Abbaye Valcroissant

Cette ancienne abbaye cistercienne est particulièrement impressionnante en raison de son emplacement exceptionnel. Du dortoir vous regarde à travers la fenêtre de l'église ronde comme contre contre les falaises de calcaire blanc de la Glandasse. L'abbaye a été fondée au 12ème siècle et est maintenant dans la propriété privée. L'utilisateur actuel de l'abbaye ne est pas seulement les agriculteurs, mais aussi des chèvres, gîtehouder et guide. Il donne également des visites des ruines de l'abbaye. Certains des bâtiments d'origine ont été conservés, y compris l'église, le réfectoire et la salle capitulaire, intéressant, mais ne se compare pas avec les nombreuses abbayes entièrement restaurée dans le reste de la France. Valcroissant pour moi est particulièrement intéressant en raison de la combinaison étrange de la ferme, la ruine, l'abbaye et le logement. Nous nous sommes descendus ici plusieurs années et herbes vacances organisées. Restez dans cette maison, se réveiller et voir le soleil se lever et suivre le Glandasse, est une expérience unique, presque spirituelle.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité