Randonnée en montagne Chianale - Colle del Rastel - Chianale

FONTE ZOOM:
Chianale, le premier village sur le territoire italien après le Col Agnel, notre hébergement et le lieu de départ pour sept jours de randonnée dans les montagnes. Le premier jour nous voulons habituellement de commencer lentement, mais ce est départ tranquille dans un paysage de montagne avec trois thousanders. Nous descendons de Chianale tranquillement sur le bord de la direction de la forêt de pente Maddalena. Une belle végétation variée maintenant en Juin, sans doute le plus beau moment pour admirer les alpages. Jaune de la Grande hochet, à partir Blue Mountain Bleuet, .... et puis continuer le long du bord avec un environnement différent et donc d'autres plantes vivaces robustes tels que Thalictrum aquilegiifolium, Alpenakelei, Martagonlelie et même l'Orange Lily rares, plantes dans un bordure décorative classique serait bien.

Nous pouvons maintenant, à cette lumière admirons baisse chemin, la nature calme et plantes, mais juste pour Maddalena dont nous avons besoin col de direction, puis escalade soufflé et nous bien sûr également possible. Avec votre corps dans le paysage, au rythme de la nature. Nous arrivons maintenant que des chèvres et leur berger. Ce est une belle montée, sections raides sont bien entrecoupées de sections plates, ouvertes pièces ensoleillées avec des forêts de pente ombragés. Les ruisseaux de montagne sont maintenant de toute évidence bien approvisionnés avec de l'eau, beau à regarder, mais difficile d'y arriver. Mais cela fonctionne bien et qui le rend plus intéressant.

Col Rastel 2372 mètres

Nous suivons ici le sentier GR, qui doit aussi être sur le col de Rastel, seulement il est apparemment une autre GR qui va à la Colle del Lupo et en partie due à une mauvaise signalisation, nous sommes juste la mauvaise voie à suivre. Je reviens à la recherche de la scission, mais qui ne est pas trouvé, aucune indication et les nombreux padsporen particulier vaches et les chèvres, il est difficile de trouver la montée au Col du Rastel. Enfin peut mettre le berger lui-même nous sur la bonne voie. Nos efforts ne sont pas seulement récompensés avec une vue impressionnante blanc, mais avec quelques petits plaisirs pour un herboriste. Juste avant la première rencontre col en personne la tulipe sauvage et Gagea jaune. Sur la crête même, nous regardons en arrière sur le massif du col Agnel avec les Tête des Toillies et Le Pain de Sucre. Pour nos pieds est un peu étrange mélange de plantes classiques bas de rock comme aujourd'hui, la floraison jaune Gander mais aussi la végétation riche en azote de Brave Hendrik et même ortie. A cette altitude, ce est que la première fois que je pense d'ortie, probablement les vaches les plus fous viennent ici une fois de temps en temps aussi profiter de la vue ... et faire leurs besoins.

Le sens de la randonnée

Réflexions philosophiques comme souvent bulle comme le sommet d'une ascension. Pourquoi voulons-nous pour faire ce genre d'effort? Pourquoi nous aimons ces types d'entreprises "insensées"? Un col est un bel objectif, un point avec vue sans fin et d'autres caractéristiques, la descente fin. Est-ce un aperçu?

Donc tomber, un complètement différent, un mouvement inverse. Variété, exige également que l'esprit humain et le corps humain. L'abaissement est aussi en pensant à votre corps. Remise à la sagesse de vos muscles de la jambe. Nous allons puis tranquillement cette fois, pas un descente immédiatement, mais meegolvend les pentes des montagnes, des ruisseaux de montagne remplis de croix de l'eau de neige, parfois en vol créer une poignée d'eau pour humidifier la bouche et des lèvres. Même poids!

Tulipes sauvages et orchidée vanille

Nous marchons en altitude avec droit de nous en profondeur la Varaitavallei, routier italien au col Agnel. Nous traversons Combal del Brous et Combal del Rastel, et oui, dans l'ombre de ce que nous devons beekkloofjes non seulement l'eau mais aussi parfois une traversée de champ de neige. un avant-goût de ce que nous pouvons nous attendre au cours des prochains jours. Hiver comme été, dans les montagnes près de l'autre. Donc, à Grange Martinat dans le domaine alpage avec tulipes très sauvages et aussi vanilleorchissen différente. Nous Poke le nez sur le terrain pour renifler les odeurs douces. Quelque chose de différent que les gens sueur.

Après cet intermède douce commence la descente en zigzag réel à Chianale, d'abord le long d'un lac dans les alpages ouverts, puis nous plongeons dans la ligne des arbres. Une belle descente sous la protection de lorkenbomen anciens, l'arbre le plus remarquable ici, dans les montagnes. Chianale ne devient visible lorsque nous sortons tout le long de la forêt. Environ 1000 mètres sur un chemin de gravier large, au-delà des prairies fleuries abondantes, l'ancienne rue principale de Chianale à travers et puis nous sommes de retour à notre séjour agréable Laghi Blu et notre sympathique hôtesse Cristina.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité