René Klijn: L'homme qui a donné un visage sida en Pays-Bas

FONTE ZOOM:
René Klijn dans sa courte vie, peut marquer un coup, mais ce était quand il était dans sa dernière phase de sa courte vie. Au début, il voulait que le monde extérieur ne savait pas qu'il avait le sida. Mais quelque chose a changé en lui, et il a accepté de comparaître par programme de Shout Paul de Leeuw Lion. Cette diffusion René Klijn a assuré que les gens sont devenus plus conscients sida aux Pays-Bas.

Biographie

René Klijn est né le 8 Septembre 1962 à La Haye. Ses parents biologiques étaient indonésienne. Sa mère l'avait abandonné parce qu'elle ne pouvait pas se occuper de lui. Après quelques mois dans un abri d'avoir été aussi peu bébé, il est finalement adopté par un couple néerlandais. Sa mère adoptive a été nommé Daphné et le nom de son père adoptif était Mike. L'enfant était le bienvenu car coupler Klijn pouvait pas avoir d'enfant. Lorsque René est d'environ quatre ans, puis adopte la famille un garçon. Le nom de son frère adoptif John. René se développe à partir d'un bébé mignon dans un gamin mignon personnes entièrement à ses doigts pouvaient vents. Cependant, le jeune René a une volonté forte et que se heurte parfois à la maison avec son père adoptif, qui a été dans l'armée. Quelques années plus tard, Daphne et Kees séparent les uns des autres. René sera initialement rester avec son père, mais après un moment, il se est assis là et il va vivre avec sa mère et son nouveau petit ami.

Comme un adolescent René Klijn suit un enseignement pré-universitaire, mais étant donné ses chiffres il y arrive, il ne paie pas beaucoup d'attention à son travail scolaire. Sa passion est la musique et tout ce qui s'y. Chaque samedi après-midi, il écoute le Top 40. Il les maintient bien dans ses écrits. Se il manque une semaine, alors ce est comme si le monde se termine pour lui. Se il est un peu plus âgé, il découvre la vie nocturne et tout se tient autour d'elle. Cependant René est lié par les règles en vigueur à sa mère adoptive et son petit ami. René contourne Toutefois, ces règles par nuit pour se faufiler hors de la maison par la fenêtre pour sauter par-dessus sur sa moto pour aller à Amsterdam. A Amsterdam, René fait sa première expérience homosexuelle avec les hommes, bien que René aussi les relations avec les femmes. Scolaires intérêts René fougueux et pas un mois avant l'obtention du diplôme, il arrête ses études pré-universitaire.

Sur leur propre
René va vivre seul et il se maintient entre autres grâce à la modélisation. Toutefois, cela ne apporte pas le succès dont il a envie. René a la même longueur trop courte pour vraiment bénéficier des contrats lucratifs. Alors qu'il cherche une autre voie pour poursuivre le succès et la renommée il le souhaite. En attendant, il fait également partie de la scène du divertissement où il a alternant contacts. Il avait aussi une relation de cinq ans avec un homme. Cet homme, cependant, est accro à la drogue et vend des trucs à obtenir de l'argent pour les médicaments. René résilier cette relation et se poursuit avec sa vie. En peu de temps René se rend compte qu'il a besoin de faire quelque chose de sa vie. Chance lui rapidement puis plusieurs fois. En 1986, le groupe Fritsh est mis en place et plus tard renommé Bam Bam Bam. Le groupe réalise en 1989 avec les préliminaires du concours national. En 1987, il a rencontré l'amour de sa vie, Martin Jansen. Le groupe Bam Bam Bam est enfin en 1990 en dehors parce que le dossier ne répond pas aux exigences de René d'investir deux cent mille florins dans le groupe. René doit inventer quelque chose d'autre et il met l'accent sur une carrière solo. Il prend des cours de chant et compte tenu de reprendre sa formation pré-universitaire à nouveau. Avec une énergie renouvelée, il va à ses cours de chant le long du chemin où il chante haut et fort la chanson Mr. Blue parmi le groupe Yazoo. Ses camarades sont un peu fou le nombre que René chante à nouveau. Il est aux prises avec un rhume qui ne veut pas se en aller. René va chez le médecin pour un échantillon de sang et au début, il pense mononucléose a revenir. Puis appeler le médecin qu'il a les résultats de l'analyse de sang et René doit venir.

Le virus VIH et le sida

René ne sait pas ce pend au-dessus de sa tête quand il va chez le médecin pour les résultats de l'analyse de sang. Le médecin lui a dit les mauvaises nouvelles qu'il est séropositif et la crise vient quand René dur. Il dit à quelques personnes qui ont été proches et il prévoit d'être un ermite de passer ses derniers jours. Personne ne devrait tout comme Freddy Mercury qu'il a le sida. Cependant, René change son esprit lors de la rédaction du programme de Shout Lion frappe à lui. Il voit maintenant l'importance d'alerter pour le sida et mettant l'accent sur la sexualité sans risque auprès du grand public aux Pays-Bas.

Lion Shout

Dans l'épisode ont été les premières images sur un René saine de ses modèles de temps à son introduction. Lorsque stade René sera conduite dans un fauteuil roulant que le public abasourdi et choqué que l'homme sain dans l'image maintenant, un homme maigre malade qui doit être entraînée dans un fauteuil roulant. Paul de Leeuw et René Klijn ont une conversation franche avec l'autre sur le sida. René souligne l'importance de l'utilisation de contraceptifs. À la fin de l'épisode René chante la chanson Mister Blue groupe Yazoo avec Paul de Leeuw en tant que deuxième chanteur en arrière-plan.

Après la diffusion Lion Cry
L'attention à la diffusion Lion Cry était écrasante. René Klijn reçu de nombreux sacs postaux de lettres de téléspectateurs. Il a été remercié dans certaines lettres, il avait souligné que la sexualité sans risque est important et qu'il avait averti que rapports sexuels non protégés peut conduire à. Il a le sida aux Pays-Bas a fait négociables et les conséquences de personnes pouvait voir et entendre au Lion Cri. Après l'émission, il y avait une grande demande pour la chanson Mister Blue chanté par René Klijn. Il a été décidé de porter la chanson. Après une hausse dans le top 40 le nombre le nombre atteint une position dans le top 40. La chanson continue pendant cinq semaines au numéro un et le produit de la chanson est allé au Fonds sida. En peu de temps Rene Klijn obtenu sa renommée où il avait combattu pendant des années. Il donne de nombreuses interviews pour diffuser son message sur le sida qu'il a fait des erreurs et qu'il pensait qu'il pouvait obtenir sans SIDA. Il a également souligné l'importance de l'utilisation de contraceptifs.

La mort de René Klijn
Les médecins avaient dit René qu'il ne pouvait pas atteindre l'année 1993, mais la science médicale a été vaincu par le corps de René Klijn. Il a cité l'année 1993 et ​​ont déjà marqué un hit. Il y avait même des plans pour un album et René ont commencé à écrire dans les ordinateurs portables comme il l'aurait peut-être comme pour faire ressortir un livre. Son 31e anniversaire, il n'a malheureusement pas pu le faire parce que le 5 Septembre, 1993 René Klijn mort du sida. Trois jours plus tard, il a été incinéré. Un mois avant sa mort a fondé la fondation Fondation René Klijn qui met l'accent sur l'éducation et la prise de mesures de prévention contre le sida. Après sa mort, une biographie écrite en 1994 par Dorine Hermans intitulé: René Klijn: A Portrait. Le revenu de la biographie est allé à la fondation de René Klijn. Le 30 Novembre, René des cendres ont été dispersées à New York par Martin avec Paul de Leeuw sur l'Hudson dans le cadre de la Journée mondiale du sida.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité