Richard Tauber, son éducation musicale

FONTE ZOOM:
Aussi voulait Richard Tauber seulement chanter, il a fait encore un conducteur de formation à Francfort. Mais finalement il rêve d'être en mesure de faire vrai chanteur. Il serait chanter dans des opéras, opérettes et il serait chanter des chansons. Il serait même aller composer.
  • Des critiques dithyrambiques
  • Fribourg séjour
  • Cours de chant de Carl Beines
  • Première représentation le 17 mai 1912

Des critiques dithyrambiques

Richard avait admiré maison l'ami de son père Heinrich Hensel, le Wagner Chanteur Wiesbaden dérivés. Où le chanteur est également apparu, Richard le suivit et malheur "oncle Heinrich" se il ne se souciait pas des billets gratuits. Rugit-il tout ce qui chantèrent ce ténor et surtout le 'Gralserzählung' de Lohengrin de Wagner obtenu le choc. Cet air, où sa voix était totalement inadapté, il a chanté pour les auditions. Avec un vote était inculte cette tenter le sort et il a été rejeté partout.
Parce qu'il était seulement intéressé par la musique de son père décide de l'envoyer au conservatoire à Francfort pour recevoir une formation de chef d'orchestre. Il a facilement passé son baccalauréat et fut bientôt élu de procéder à une présentation publique Pastorale de Beethoven. Des critiques dithyrambiques dans la presse.

Il a suivi, en plus de sa formation de conducteur agissant également des cours. Richard Tauber a déclaré plus tard qu'il a été très chanceux dans sa jeunesse, il ne avait pas les contraintes financières et les privilèges dont il jouissait aurait dû le faire sans beaucoup de ses collègues. Mais malgré son succès en tant que chef d'orchestre, il avait encore le désir de devenir un chanteur et se sentait malheureux. Mais cela allait changer. Il est tombé en amour avec une danseuse de ballet qui a été attaché à l'Opéra Royal à Wiesbaden. Il ne perdit pas de répétition et donc négligé ses études au Conservatoire de Francfort. Lorsque le père Tauber découvert qu'il était plus à Wiesbaden à Francfort et revint la vraie raison, alors, il n'a pris aucune des mesures de moitié. La jeune fille de ballet, il ne pouvait pas envoyer de Wiesbaden, il a donc décidé de laisser Richard déplacer dans une famille sympathique à Freiburg / Breisgau.

Fribourg séjour

Cette famille musicale était la veuve du professeur Sarrazin avec sa fille et son fils. La fille a étudié le piano, le fils - un contemporain du jeune Tauber - a étudié à l'université. Dans cette famille de musiciens, il se sentait comme à la maison. Les nombreuses soirées musicales à la maison Sarrazin, il sera trop heureux d'écouter sa voix de ténor. Ses études musicales il avait, maintenant tout près de Bâle, conçut encore, mais ce était important pour lui qu'il pourrait utiliser sa voix et son chant était apprécié par ses amis. To Sing! Partout où il a eu la chance, il a chanté. Ce ne serait pas le laisser aller! Il ne pouvait pas faire la paix avec le fait qu'il ne est pas un chanteur serait! Un bon ami à Sarrazins était à Fribourg célèbre coach vocal professeur Carl Beines et familiale Sarrazin Tauber conseillé de visiter cet enseignant de se faire tester sa voix. Mais comme précédemment plusieurs auditions il avait passé défavorable supplémentaire nerveux quand il fait ses débuts avec le professeur Beines. Richard a dit le professeur sur les auditions décevants mais aussi dit là quand il était déterminé à être un chanteur.

Cours de chant de Carl Beines

Le professeur regarda ce garçon bizarre un peu sceptique, mais a d'abord décidé de l'entendre une fois et se assit au piano pour lui chanter quelques échelles. Maintenant Tauber avait surmonté sa timidité, il a commencé à chanter aussi bien et dur comme les échelles sur lesquelles le professeur lui a ralenti rapidement et dit: «Arrêtez garçon! L'idée est que vous chanter quelque chose pour moi, pas pour pleurer. Je veux juger le timbre de votre voix, cela signifie chanter sans aucun effort. Si, et si oui, combien le talent est présent ne peut être déterminée. " Comme Richard était la voix calme est venu librement et naturellement vers l'avant. Encore et encore, il a dû répéter les échelles, parfois doucement, parfois quelque chose de plus fort, la respiration, encore une fois, il n'y avait pas de fin à. Tauber est devenu plus calme et le professeur toujours émoustillée. Enfin, le professeur était assez et donna au garçon sa conclusion. "Vous avez beau matériau bel-canto, totalement inadaptés à Wagner, mais vous pouvez être un chanteur Mozart. Je suis disposé à vous enseigner ". Comme dans un rêve, Richard a quitté le professeur de chant. Enfin perdu son espoir et le désir longtemps caressé.

Première représentation le 17 mai 1912

Après deux années d'études était son professeur lui une apparition publique. Le 17 mai 1912, la veille, il a fêté ses 21 ans, il a chanté dans le Freiburger Festhalle un programme de chansons de Schubert et Schumann. Les années d'étude ont été bien dépensés par Tauber, il a eu divers rôles répété que Tamino de l'opéra La Flûte enchantée, Max dans Der Freischütz, Wilhelm Meister de Mignon et José de Carmen.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité