Comment malsaine alcool est vraiment? Une lance pour la bière du soir

FONTE ZOOM:

"Puis-je ou devrais-je pas?" - La question qui brûle chaque stagiaire sous les ongles est aussi vieille que la célèbre grande question concerne bien entendu à l'eau animation de feu. Aller de l'alcool et de la main dans la main exercice ou est-ce plutôt une grondement Polka? Pratiquement aucun autre boisson est tellement critique que de la bière, du vin et Co. D'un côté est le verre quotidien de brandy le recette secrète pour la longévité de grand-père. D'autre part, l'alcool est souvent désigné comme acide qui ronge le succès de la formation lentement. Donc, la vérité doit se situer quelque part entre les deux.

L'alcool est malsain!

Des études scientifiques ont montré que la consommation modérée d'alcool avec plusieurs effets positifs sur notre santé peut être associé. Ainsi, il a été montré que la probabilité de développer à l'alcool vasculaires et de problèmes cardiaques, peut diminuer.

En outre, la consommation d'alcool peut aider à garder le poids corporel stable à long terme. Cela est dû à des effets positifs en termes de sensibilité à l'insuline et la régulation de l'appétit.

L'alcool ne graisse!

Un gramme d'alcool avec une période de sept calories dans le verre. Cependant, l'alcool a un effet extrêmement élevé sur la régulation thermique du corps, ce est pourquoi il a un pouvoir calorifique approximative de seulement 5,6 dans la facture finale.

Dans le foie, l'alcool de l'acétate de substance chimique est convertie. Notre organisme reconnaît l'élimination de l'acétate est une priorité absolue et le métabolisme d'autres nutriments comme les graisses et les hydrates de carbone est en effet exposée.

Mais cela seul ne peut pas conduire à une accumulation accrue de la graisse corporelle. Le facteur essentiel est le fait que dans la plupart des cas, également des repas et des collations malsaines sont consommés avec de l'alcool.

L'alcool réduit les niveaux de testostérone!

En fait, la consommation d'alcool conduit à une réduction des taux de testostérone. Dans les expériences scientifiques, cependant, il peut être démontré que cet effet ne dure que quelques heures.

La situation est différente, cependant, de l'abus d'alcool au solide, la testostérone ne obtient aucune chance de revenir à son niveau initial.

L'alcool arrête le renforcement musculaire!

Jusqu'à présent, les observations scientifiques à cet égard ne sont pas tout à fait clair. Compte tenu de tous les faits connus ensemble, on peut raisonnablement supposer que l'alcool affecte catabolique et ne est pas propice à la construction musculaire donc.

Vous buvez, mais pas plus d'un ou deux verres par semaine, l'effet négatif est peu probable à battre l'impact sensiblement.

VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité