La plupart des causes communes d'essoufflement aiguë

FONTE ZOOM:
Un médecin hebdomadaire moyen obtient plus de gens dans son bureau qui éprouvent essoufflement soudain. Ce est une plainte commune et terrifiant que ?? chez les jeunes de 65 ans - souvent causée par une infection respiratoire ou une attaque de panique. Lorsque l'angoisse soudaine surgit d'un moment à l'autre un sentiment grave de manque d'air. Détresse aiguë n'a rien à voir avec l'âge ou mauvais état. La détresse soudaine ou aiguë est un sentiment très effrayant et menaçant. Une action rapide est parfois absolument nécessaire et la plainte doit donc toujours être pris au sérieux. Détresse aiguë pose d'un moment à l'autre, ou tout au plus au cours de quelques heures. Ce est la principale distinction à la détresse chronique. Cette forme de la dyspnée se développe au cours des semaines, des mois ou même des années et vient ?? parce qu'il ya accoutumance ?? beaucoup moins menaçant.

Impossible d'obtenir assez d'air

En détresse aiguë vous coûter beaucoup plus d'efforts pour respirer normalement. Il fonctionne presque de ne pas avoir assez d'air pour respirer à nouveau, vous ne pouvez pas soupirer, vous êtes à bout de souffle ou un serrement de la poitrine. Certaines personnes décrivent cette dernière comme aussi se sentir comme une bande serrée autour de la poitrine.

Problèmes respiratoires aigus chez les personnes de moins de 65 ans dans la plupart des cas causés par une infection des voies respiratoires inférieures, une crise d'asthme, de MPOC ou d'une attaque de panique. Chez les personnes âgées, qui ne ont jamais eu une attaque de panique ou de l'asthme, une telle attaque est rarement la raison de l'essoufflement soudain. Une infection des voies respiratoires ou des problèmes avec le coeur, comme l'angine ou une crise cardiaque, sont plus qu'évidentes. Dans de rares cas provoquer un pneumothorax, embolie ou des troubles du larynx ou des cordes vocales de détresse pulmonaire aigu.

Difficulté soudaine à une pneumonie ou la bronchite

Pour fournir une pneumonie bactéries, virus ou champignons se assurer que les alvéoles et le tissu qui se trouve autour d'elle se enflamme. Les vésicules sont ensuite remplies de pus, entre autres, à la place de l'oxygène. En conséquence, il ya moins d'oxygène dans votre sang et vos fonctions du corps se détériore. En raison de l'allumage gonfle la membrane muqueuse des poumons et du mucus, il est plus que d'habitude. Le mucus est aussi très épaisse et dure. Nous pouvons mince expectoration du mucus, avec mucus épais gérer cela très difficile. Il beurres principalement accumule donc dans les poumons et s'y tenir. Les voies respiratoires se contractent et la respiration devient difficile. Essoufflement soudain, comme pendant l'exercice, est souvent le résultat. Autres symptômes de la pneumonie sont: la maladie, la fièvre, des frissons, une perte d'appétit, la toux avec un flegme et des douleurs thoraciques. Les personnes ayant un système immunitaire affaibli et les personnes qui fument ou qui boivent beaucoup d'alcool sont plus à risque de contracter une pneumonie.

Si les bactéries, un virus ou des substances nocives provoquent une inflammation des branches de l'appareil respiratoire, alors nous parlons d'une bronchite. La bronchite aiguë est souvent le résultat d'une grippe négligé ou mauvais rhume. Aussi, dans un premier temps, les bactéries qui conduisent à, par exemple, une amygdalite, peut causer à un moment donné un chemin vers le bas et un bronchite il. Rend souvent inhalation de substances nocives telles que le gaz d'échappement et la fumée de tabac, cependant, l'inflammation des bronches. Dans une bronchite qui se passe la même chose qu'une pneumonie: les muqueuses gonflent et produisent du mucus épais et collant. Les petites voies respiratoires se contractent, rendant la respiration plus difficile. L'essoufflement est le résultat. En outre, la douleur lors de la respiration, toux persistante avec beaucoup ou peu de mucus, la respiration et la fièvre cliquetis sont plaintes communs avec la bronchite. Comme la bronchite persiste, l'inflammation peut devenir chronique. Les poumons sont alors de plus en plus touchées et une partie des alvéoles peuvent éventuellement être encore cassé.

Détresse respiratoire aiguë due à la MPOC, crise d'asthme ou de l'hyperventilation

Lorsque la condition est la BPCO, il existe une combinaison de la bronchite chronique et l'emphysème pulmonaire. Airway, y compris l'inflammation, l'enflure de la muqueuse et la production de mucus épais et collant supplémentaire, définitivement resserré. La toux et les crachats de mucus sont les symptômes les plus éminents. En raison de l'accumulation de mucus dans les poumons causée essoufflement. Habituellement cette détresse au fil du temps se détériore lentement. Parfois, cependant, des stimuli externes provoquent également une attaque de détresse respiratoire aiguë. L'inflammation continue dans les poumons conduisent souvent finalement à l'emphysème: un des dommages permanents au tissu pulmonaire et une forte diminution de la fonction pulmonaire. La BPCO est souvent due à une lésion des voies respiratoires, par exemple par le tabagisme.

Aussi, dans l'asthme, les voies respiratoires sont enflammées, provoquant un gonflement de la muqueuse, et il est créé plus de mucus que d'habitude. En outre crampe par des stimuli externes ou une réaction allergique aux muscles des petites voies aériennes. Cela provoque des attaques de détresse aiguë. La grande différence est que les gens atteints de MPOC à l'asthme entre les attaques souffrent souvent de nulle part. L'hypersensibilité aux stimuli chez les asthmatiques est généralement beaucoup plus grande que pour les personnes qui souffrent de MPOC. Outre dyspnée, l'asthme entraîne une respiration sifflante, des douleurs thoraciques, la toux, et la production de mucus parfois excessif.

L'hyperventilation est un trouble panique qui est causée par une respiration trop rapide ou trop profonde. Votre corps touché par anxiété ou de tension dans un état de stress extrême, conduisant à la production d'hormones de stress supplémentaires, telles que l'adrénaline et une accélération significative de la respiration et le rythme cardiaque. Sinon, l'équilibre entre la quantité d'oxygène et de dioxyde de carbone dans votre sang devient gravement perturbé, les plaintes des étourdissements, des douleurs thoraciques, des palpitations, des tremblements, des sueurs et de détresse aiguë. L'hyperventilation est souvent associée à des troubles de l'anxiété, agoraphobie, peur de la maladie, la peur de mourir, la peur de perdre le contrôle, la peur d'aller dormir et angoisses sociales.

Soudaine détresse grave par un pneumothorax ou d'embolie pulmonaire

Dans un collapsus pulmonaire est l'un des poumons entièrement ou partiellement effondrées. Entre les nappes de l'intérieur de la cage thoracique et l'extérieur de l'air dans les poumons est venu, de sorte que le poumon peut pas se étendre à l'inhalation. Normalement, l'espace entre les nappes de la poitrine et les poumons, et un vide pour déplacer les membranes elles-mêmes à chaque respiration en douceur sur l'autre. Parfois, cependant, un dommage causé une ouverture dans la plèvre ou se il résulte d'une maladie pulmonaire spontanée sous-jacent d'une ouverture dans la plèvre, entraînant l'air de circuler entre les nervures. Le résultat est la douleur de poitrine et d'essoufflement. Plus la partie du poumon qui se est effondré, plus les symptômes sont graves. Un petit pneumothorax guérit parfois, seul, par lui-même. Un grand pneumothorax peut être une situation d'urgence et doit toujours être traitée chirurgicalement.

Si un caillot de sang coincé dans une des artères pulmonaires, se traduit par une embolie pulmonaire. Il ne peut pas plus de sang à une partie des poumons, causant des douleurs thoraciques, un essoufflement et une respiration rapide survenir. Dans les cas graves, le sang est parfois toussa. Une embolie pulmonaire est habituellement causée par une thrombose; une condition où la formation de caillots sanguins se forment dans les veines ou des artères. Les fonctions de coagulation du sang, alors, en raison de la mauvaise qualité du vaisseau sanguin, une circulation lente ou trop tendance à coaguler le sang, pas plus normal. Dans une embolie pulmonaire est un traitement rapide est nécessaire.

Détresse respiratoire aiguë due à des problèmes cardiaques

Angine ou une crise cardiaque provoquent souvent un essoufflement soudain. Dans l'insuffisance cardiaque, qui est habituellement causée par une fonction cardiaque altérée de pompage, le problème se pose souvent lente.

Angine de poitrine, aussi appelée angine, ou de la douleur dans la poitrine, causée par un rétrécissement des artères coronaires du cœur. Le cœur est tellement nourri suffisamment de sang. En conséquence, se produit notamment à l'effort, au cours de stress émotionnel, la transition d'un chaud à un environnement froid ou après un repas lourd est souvent un manque d'oxygène dans une partie du muscle cardiaque. Cela conduit à l'essoufflement et la douleur appuyant derrière le sternum, rayonnant parfois au bras, la mâchoire, le dos ou les omoplates. Une crise d'angine dure généralement pas plus de quinze minutes, et souvent se arrête quand vous allez pour se reposer ou prendre un médicament vasodilatateur. Les hommes qui sont âgés de plus de 60 et les femmes âgées de 70 sont plus à risque d'angine de poitrine. Le rétrécissement des vaisseaux sanguins peut aggraver à l'extérieur du muscle cardiaque, et finalement conduire à une crise cardiaque. L'angine est donc un état grave.

Quand une crise cardiaque ou un infarctus du myocarde est une des artères coronaires du cœur complètement fermées par un caillot de sang. Une partie du muscle cardiaque se fait pas de sang et pas plus de l'oxygène. L'apparition soudaine d'une douleur et la détresse sont comparables à ceux de l'angine de poitrine, mais les symptômes sont pires, durent plus longtemps et ne disparaissent pas par le repos. Fonctionne également le médicament que vous éventuellement être utilisé pour l'angine, pas une attaque cardiaque. La partie du muscle cardiaque qui reçoit plus d'oxygène, ne peuvent pas bien se contracter et meurt. À ce point se traduit par une cicatrice, ce qui peut entraîner un dommage permanent au cœur. Les effets à long terme de l'infarctus du myocarde être fonction de la taille et de la localisation de l'infarctus. Tabagisme, l'hypertension artérielle, l'hypercholestérolémie, l'obésité, le diabète, le stress prolongé et la prédisposition génétique, augmentent le risque de crise cardiaque. Lorsque une crise cardiaque soupçonnés, devrait toujours diriger leurs appels GP ou hospitaliers.

Essoufflement soudain par un trouble du larynx ou de cordes vocales

Dans la partie la plus étroite de la voie aérienne sont larynx et les cordes vocales. Comme condition au larynx ou des cordes vocales place voies respiratoires devient encore plus petit, facilement problème peut survenir. Une inflammation du larynx, le couvercle de la ou des cordes vocales du larynx peut, par un gonflement de la muqueuse, conduisant à des difficultés respiratoires. En outre, des problèmes peuvent survenir si l'enrouement, perte de la voix, des maux de gorge, difficulté à avaler et de la fièvre. Cette inflammation est généralement causée par une infection bactérienne ou virale. Une guêpe ou une piqûre d'abeille dans cette partie étroite des voies respiratoires, de graves ennuis soudaine peut entraîner.

Essoufflement soudain, dans la plupart des cas est causée par l'un des troubles ci-dessus. Très occasionnellement conduit une réaction allergique, une maladie rare des poumons, des tumeurs, des problèmes du système nerveux, des troubles de la poitrine ou de l'anémie en détresse aiguë.

La détresse soudaine ou grave pour la plupart des gens très effrayantes et menaçantes. Le problème se pose d'un moment à l'autre, ou tout au plus au cours de quelques heures. Parfois, un impératif d'action rapide. La détresse aiguë doit toujours être pris au sérieux.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité