Variole: La seule devenu infectieuse

FONTE ZOOM:
L'humanité a au moins 3000 années ont dû composer avec la variole infectieuse. Cette maladie est entré en épidémies et de nombreuses personnes y mourut. Ceux qui ont survécu ont été mutilés à vie. Aujourd'hui, cette maladie ne est plus, après une campagne de vaccination prolongée a veillé à ce que le monde pourrait être déclarée indemne de la variole en 1980. Ce est la seule maladie infectieuse à avoir été éradiquée, grâce à la science moderne.

Introduction

La variole est une maladie infectieuse très contagieuse qui a fait de nombreuses victimes et des siècles, causée par le virus. Le nom officiel de la maladie est la variole, la variole en anglais. La variole a été autrefois connue comme la maladie de l'enfant car elle généralement les jeunes enfants qui avaient été victimisés. Quelqu'un qui a survécu à la variole était par la suite pour le reste de sa vie à l'abri.

Ce est la seule maladie à avoir été éradiquée par la science; ceci grâce à une campagne mondiale de vaccination à long terme. En 1977, la dernière personne à l'état sauvage 'infecté par la variole. Dans september1978 obtenu Janet Parker, un photographe de l'Université de Birmingham, en Angleterre, la variole et la mort de la maladie: dans le bâtiment où elle travaillait était une recherche occupée sur le virus de la variole. Autant que l'on sache que ce était le dernier cas. En 1980, le monde libre de la variole déclaré par l'OMS.

Le virus de la variole

Le virus a seulement les humains comme hôtes; il ne est pas chez les animaux et ne peut être transmis par les animaux. Ce est la principale raison pour laquelle il était possible de l'éradiquer par la campagne mondiale.
Il existe deux types de variole: la variole mineure, qui a une progression de la maladie se est produite beaucoup plus doux, mais beaucoup moins et la variole majeure, qui ont fait le plus de victimes. Ce dernier a plusieurs variantes, y compris le type hémorragique, ou la «variole noir," la variante dans laquelle une hémorragie interne se pose et ce est presque toujours mortelle.

Les symptômes de la maladie

Quand quelqu'un est infecté par les virus se traduit par les symptômes suivants: Après la période d'incubation - dans ce cas, une moyenne de 12 jours - les personnes infectées se sentent grippe et obtenir les symptômes suivants:
  • fièvre, quelques jours plus de 38,5 degrés
  • un mal de tête
  • fatigue
  • douleurs musculaires et articulaires
  • nausées et vomissements

Peu de temps après crée éruption rouge sur la langue et dans la bouche, voici développer des cloques qui se ouvrent et se couvrir la bouche et de la gorge. Ensuite, le résultat se propage dans les 24 heures sur le visage et dans les 24 à 36 heures par la suite, tout le corps, après quoi ici vésicules aussi avec l'humidité peut se former au large. Ce est sur le troisième jour de la maladie. Il peut maintenant être une réduction temporaire de la fièvre.

Dans les jours suivants, le cinquième au septième jour de la maladie, le fluide dans les ampoules est pus comme trouble et augmente la fièvre revient habituellement, où le patient va se sentir de nouveau malade. Les ampoules maintenant regarder tout de même, se sentent solides et sont un peu élevée par rapport à la peau environnante, parfois avec une empreinte dans le milieu. Elles sont appelées variole. Ce est le moment du syndrome qui montre clairement que ce est la variole de la maladie. Dans la deuxième semaine, les cloques sèchent lentement et crée des croûtes, qui perdent plus tard poids et peut laisser des cicatrices: la peau grêlée. Les gens qui font la variole avaient survécu le reste de leur vie avec ces cicatrices et souvent compromis a été vue et endommagé certaines articulations.

Diffusion et de la contagion

Le virus se transmet en parlant, la toux et les éternuements, où il pénètre dans l'air à d'autres personnes par le biais de petites gouttelettes. La transmission du virus peut également se produire en touchant la petite vérole ou croûtes, et à travers les vêtements et la literie d'une personne infectée. Quelqu'un est contagieux à partir du moment que la fièvre se produit jusqu'à et y compris le temps que la croûte de la vésicule finale a disparu.

Vaccination

Pour la variole, il n'y a pas de traitement et environ 30% des matrices infectées de la maladie. Cela signifie seulement que la vaccination peut être utilisé; cette infection peut empêcher produit. La vaccination offre une protection si elle est faite dans les 4 jours après le contact avec une source de contamination. Si cela est fait entre 4 et 7 jours après le contact, il existe un risque que la maladie est moins grave. Quiconque vaccination première application est le pays médecin anglais Edward Jenner, il est tellement utilisé virus de la vaccine.

Voir aussi: Vaccination: genèse et le développement.

Habituellement, les gens ne tombent pas malades du virus de la vaccine. Aux Pays-Bas, les gens sont généralement nés en 1976 comme un enfant vacciné contre la variole. Cette année, ils se arrêtèrent tous dans notre pays pour vacciner parce que quand la variole a été presque totalement éradiquée.

Non sans danger
La vaccination ne est pas prouvé inoffensif. Après la vaccination se produit au site d'injection, une tache rouge, qui est une semaine plus tard, est une vésicule de pus. La vésicule se dessèche, il ya une croûte qui tombe dans la troisième semaine suivant la vaccination. Dans le vaccin est le virus de la vaccine vivant, qui peut se propager après l'administration de l'injection dans le corps. Il peut donc se produire des symptômes tels que maux de tête et des éruptions cutanées. Et le virus de la vaccine peut être transmise à travers la croûte formée par la vaccination. Dans le passé, quand les mille millions de personnes vaccinées pour eux. Plusieurs dizaines souffraient d'effets secondaires graves, et un ou deux par million de sujets vaccinés a été fatale.

Chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli, le risque d'effets secondaires du vaccin est plus grande, les exemples sont des gens qui ont subi une greffe ou une chimiothérapie, personnes atteintes du sida, et ainsi de suite. Pourtant, même pour eux d'élire à la vaccination sur une infection par le virus dangereux. Il existe des immunoglobulines, qui sont «anticorps prêtes à l'emploi» pour - dans ce cas - le virus de la variole, qui peut être utilisé pour traiter des effets secondaires graves. Chez les personnes qui ont été vaccinées peuvent être atteints ces anticorps dans le sang à cet effet.

La variole dans l'histoire

L'humanité a à faire tous au moins 3000 ans avec le virus de la variole. La victime la plus ancienne que nous connaissons est le pharaon égyptien Ramsès V, qui est mort en 1157 en Colombie-Britannique. Pour la peau de la tête momifiée peut être vu qu'il avait un aspect grêlé: on suppose que cela a été causé par la variole.

A travers les âges, il ya eu de nombreuses épidémies de variole, dans lequel au moins un tiers des personnes sont mortes de la maladie. Le cours de l'histoire de tous les peuples a été déterminé par la variole. Quand les Espagnols au 16ème siècle pour mener noms qu'ils apportent la variole en Amérique du Sud. Grâce à un soldat infecté obtenu dans le lutte contre les Aztèques infectés. Un an plus tard il y avait eu une grande épidémie, avec la majeure partie des Aztèques ne avaient pas survécu. Ceux qui étaient encore en vie ne pouvait plus défendre parce qu'ils étaient trop faibles.

Les Incas ont été victimes de la variole; par la maladie finalement mortes 60 à 90% de cette population à la maladie. Encore une fois, pas un petit groupe de survivants sauvés: ils sont morts affaiblis par d'autres causes. Le virus propage également en Amérique du Nord où, parmi la population autochtone, les Indiens, un massacre a été perpétré.
La propagation de la variole se est produite en Pennsylvanie, États-Unis, même intentionnellement; Pour plus sur cette mer:
La variole: le virus de la variole comme arme biologique

Au 18ème siècle, le taux de mortalité infantile était élevé et quarante pour cent de cela a été causé par la variole. Autour de l'année 1900 était la dernière fois une épidémie de variole à l'échelle nationale aux Pays-Bas. Après cela, il était encore sur, mais il est venu à des cas de maladies locales. En 1929, il y avait une épidémie à Rotterdam, et en 1954 le dernier était qu'il y avait la variole aux Pays-Bas.

En Europe, la dernière épidémie se est produite se est produite en Yougoslavie, en 1972. Il a été infecté 175 personnes, dont 35 décédés.

Sur tous les continents sur Terre eu lieu épidémies naturelles. Il a estimé que a montré que 10% de toutes les personnes sur les 3000 dernières années a vécu décédée du virus de la variole.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité