Vivre avec le cancer: cancer du poumon

FONTE ZOOM:
Environ 11 000 personnes par an obtiennent le cancer du poumon. Chez les hommes, le cancer de la prostate est le plus fréquent, après le cancer du poumon suit. Chez les femmes, le cancer du sein est le plus courant, suivi de leur cancer du poumon.

Deux types de cancer du poumon

Le cancer du poumon est divisé en deux formes différentes; le cancer pulmonaire à petites cellules et de cancer non à petites cellules du poumon. La différence entre ces deux est la manière dont le cancer du poumon augmente et le nombre de cellules à partir desquelles le cancer du poumon existe. Le cas le plus courant pour le cancer non à petites cellules du poumon, dans environ 80 pour cent des patients.

Cancer du poumon non à petites cellules
Dans non à petites cellules du cancer du poumon à grandes cellules sont assez grandes. En outre, ils sont disposés d'une certaine manière dans le tissu. Cette forme de cancer du poumon augmente plus lentement que le petit type de cellule.

Le cancer du poumon à petites cellules
Dans un petit cancer du poumon à grandes cellules, le type de cellules à croissance plus rapide. Pour la plupart des gens, ce type de cancer du poumon est découvert seulement à un stade avancé et la guérison ne est plus possible.

cancer du poumon à cause

La principale cause de cancer du poumon est de fumer des cigarettes, cigares ou pipes. Aussi l'exposition quotidienne à des substances nocives, par exemple, sur le travail, a une grande influence sur les cellules du corps. Il se pose trop de stimuli dans les poumons, provoquant les cellules ne répondent plus normalement. Ils continuent à se développer sans réagir encore à une prédisposition génétique. Cela se traduit par une tumeur ou tumeur. Les cellules remplacent les tissus environnants et aussi aller nicher dans d'autres parties du corps, on parle alors de métastases.

Symptômes

Au début, il ya souvent aucun symptôme à remarquer, mais il peut y avoir une perte d'appétit se produire, peut-être sentir une certaine minceur ou tout simplement ne correspondent pas. La plupart des gens pensent de la grippe si souvent ne est pas pensé directement à un cancer du poumon. Plus tard, on commence à tousser plus souvent et peut-être même sang. On peut se aggraver souffle, ont étanchéité, des douleurs thoraciques et des infections respiratoires souvent.

Le traitement de cancer non à petites cellules du poumon

Dans une intervention chirurgicale, la tumeur est enlevée et une partie du tissu environnant. Selon la taille de la tumeur est une partie du poumon ou le poumon entier enlevés. Le tissu enlevé est toujours examiné de manière approfondie les cellules cancéreuses existantes, en particulier le long des bords. Donc, on peut obtenir une meilleure idée de savoir si l'on a assez retiré. La chirurgie ne est possible que si le cancer se est pas encore incarné et est également pas trop grand.

En radiothérapie par faisceau externe, les cellules cancéreuses sont exposées à un rayonnement, permettant ainsi aux cellules cancéreuses à détruire autant que possible. Les cellules saines récupérer plus facilement à partir de ce rayonnement que les cellules cancéreuses. L'une portera sur les cellules cancéreuses que possible afin de sauver les cellules saines. L'irradiation est utilisée lorsque une opération ne est pas possible, le cancer est trop grand ou pour éliminer les cellules cancéreuses résiduelles après une opération.

Rayonnement interne est moins fréquemment utilisé. Les matières radioactives sous anesthésie sera placé dans ou près de la tumeur, provoquant le rayonnement de l'intérieur a lieu.

Avec la chimiothérapie est tué les cellules avec des médicaments ou inhibées dans leur croissance. Elle se applique ce qui augmente souvent en combinaison avec la chirurgie ou la radiothérapie. Les médicaments peuvent être administrés par des comprimés, par injection ou perfusion.

D'autres traitements comprennent la lumière laser, des inhibiteurs de croissance de la tumeur, le courant électrique, la thérapie cytostatique et la radiothérapie stéréotaxique.

Le traitement du cancer du poumon à petites cellules

Petit cancer du poumon est souvent détectée trop tard: cette guérison est parfois impossible. On peut soulager les symptômes à l'aide de la chimiothérapie, la thérapie et / ou la radiothérapie cytostatique. Parfois, on peut aussi subir une intervention chirurgicale, mais seulement si la tumeur est encore faible, ne est pas incarnés et ne se est propagé.

Survie

Personne ne peut dire au patient quelles sont les chances de survie, cela dépend beaucoup de ce stade, le cancer est découvert, l'état et l'âge du patient et comment il réagit au traitement. Petit cancer du poumon est souvent détectée trop tard si souvent guérir ne est plus possible.
  • Lors de l'irradiation et de la radiothérapie vit 20% des patients après trois ans
  • Chimiothérapie seule survit 9% des patients après trois ans
  • Sous pulmonaire sévère vit 1,6% des patients au bout de cinq ans.
  • La survie moyenne est de 8-9 mois

Cancer du poumon non à petites cellules a généralement de meilleures perspectives. Les chiffres sont en général:
  • En cas de non-traitement, la survie de 6 mois
  • En fonctionnement, autour de 40% des patients après cinq ans
  • Après irradiation survit 5-10% des patients après cinq ans
  • En chimiothérapie vit moins de 1% des patients après cinq ans
  • En moyenne, 50% des patients qui survivent, le cancer du poumon après cinq ans
Se il vous plaît noter que les chiffres sont des moyennes et aucun droit ne peut découler.

Plus d'informations?

Aller à la salle spéciale avec le cancer et lire tout sur les différents types de cancer, les symptômes, les causes, les traitements, et plus encore.
VOIR AUSSI:
  1.  
  2.  
  3.  
Sans commentaires

Laisser un commentaire

Code De Sécurité